Dur dur, le retour...